import / export

L’origine des fruits et légumes est une véritable préoccupation des consommateurs. En parallèle, l’import/export des fruits et  légumes est un secteur en perpétuelle évolution. Il est un pilier du développement économique sur le territoire national. 

L’importation de fruits et légumes permet de profiter de produits frais toute l’année – et à contrario, notre savoir-faire français est reconnu comme un gage de qualité. Pour évoluer dans ce secteur d’activité, il est indispensable de suivre ses règles d’or.

Le marché des fruits et légumes en France

Les chiffres clés 

En 2021, la France est le 13°exportateur de fruits et légumes : cela représente plus de 4 700 millions d’euros dont 1200 pour les pays tiers et 3500 millions d’euros pour les pays de l’Union-Européenne. Les trois aliments que la France exporte le plus sont les pommes de terre, les pommes ainsi que les poires

À contrario, 30 À 40% des fruits et légumes frais sont importés sur le territoire. Ils ne peuvent pas être produits en France métropolitaine : l’orange, la clémentine, la banane, l’avocat, la mangue, l’ananas… 

Pour fluidifier le trafic, il existe des plateformes : à Perpignan nous avons Saint-Charles international, le premier centre européen de commercialisation, de transport de logistiques en fruits et légumes frais.

Bien se préparer

Les 5 règles d’or de l’export

L’exportation des fruits et légumes n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Il est recommandé d’y aller étape par étape

Élaborer un plan de développement

Le développement de l’export passe par la mise en place d’un plan structuré. Vous pouvez suivre ce guide très complet.

Se doter de ressources financières et humaines 

Si vous ne deviez retenir qu’une chose : la langue. Se lancer dans l’import/export de fruits et légumes est une vaste aventure qui nécessite, au-delà des horaires matinaux, une maîtrise de différentes langues et cultures. 

L’adaptation et la rapidité sont deux qualités qui vous permettront, à vous et vos équipes, de positionner votre stock journalier au bon endroit, et au bon prix. 

Adapter votre produit au marché cible 

L’export est un excellent moyen pour faire découvrir des spécialités françaises et créer de la valeur ajoutée à notre pays. N’hésitez pas à faire des tests de fruits et légumes (goûts, prix, descriptif produit) pour vérifier que les consommateurs d’autres pays (autre que la France) apprécient. Pour réussir il faut veiller à adapter votre offre aux spécificités de chaque pays.  

Se faire connaître et utiliser les réseaux sociaux 

La communication digitale de ce secteur est relativement peu développée. Par conséquent, que pensez-vous de développer votre activité au travers de : Facebook, Linkedin, Twitter. Ils offrent d’excellents moyens pour se développer à l’international à un coût limité.

Mais surtout, ils vous offrent l’opportunité de travailler sur l’image de marque de votre entreprise et de vos produits. Un outil supplémentaire pour offrir une qualité de service et une visibilité qui pourraient faire une véritable différence. Alors, lancez-vous, c’est le moment !

Être patient

Ce n’est pas si facile de s’implanter sur un autre marché que celui de la France. Il faut être patient. N’hésitez pas à vous faire aider pour débuter votre nouveau projet. Les chambres de commerce et d’industrie sont expertes dans le domaine et proposent des programmes pour accompagner les entreprises qui souhaitent se développer à l’international. 

L’importation des fruits et légumes vers un pays

La majorité des fruits et légumes sont importés par voie maritime : le Port de Marseille Fos est le 1er port français.

Les produits qui sont commercialisés sur le marché français sont soumis aux mêmes normes que l’Union Européenne. 

Les fruits et légumes sont soumis : 

  • à des barrières tarifaires
  • à des contrôles réalisés avant la vente des fruits et légumes, 
  • à des normes de commercialisation 
  • et enfin à des contrôles phytosanitaires et sanitaires

Les contrôles sont réalisés par des organismes qualifiés et reconnus. Par exemple, en France, le contrôle sanitaire est réalisé par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) en coopération avec la Direction Générale Des Douanes et Droits Indirects (DGDDI).

Agri Wave va rapidement devenir votre meilleur allié pour le marché de l’import/export. Vous avez la possibilité en quelques secondes de remplir  et d’imprimer les étiquettes d’expédition de votre marchandise avec toutes les informations essentielles sur votre livraison. Grâce à Agri Wave, vous pouvez piloter, suivre et vérifier en temps réel les informations nécessaires pour l’import/export des fruits et légumes ! 

Post A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close menu